Documentation de data2check – Vérification d'un document InDesign

1. Création d'une configuration

Sous l'option de menu »Configuration«, vous pouvez créer des configurations pour vérifier les documents InDesign (voir figure 1).

Création d'une configuration pour la vérification des documents

Figure 1: Création d'une configuration pour la vérification des documents.

Pour pouvoir vérifier un document selon vos critères, vous devez d'abord créer une configuration. Par conséquent, vous avez besoin d'un fichier modèle (Adobe InDesign) dans lequel tous les styles de paragraphe et de caractère requis pour votre projet sont inclus. Ce document sert de base à la configuration.

Ici, vous téléchargez ce fichier modèle, puis créez une configuration appropriée.

En cliquant sur le bouton »Choisir un fichier« (voir figure 2), votre gestionnaire de fichiers s'ouvre où vous sélectionnez un fichier modèle (voir figure 3). Ce fichier est la base de la configuration qui doit être créée.

REMARQUE: Tous les formats des fichiers à télécharger doivent être compatibles XML. Cela signifie: ne téléchargez que les fichiers avec l'extension .idml pour Adobe InDesign!

Cliquer sur »Choisir un fichier« pour ouvrir le gestionnaire de fichiers

Figure 2: Télécharger un fichier modèle - Étape 1: Cliquer sur »Choisir un fichier« pour ouvrir le gestionnaire de fichiers.

Choisir un fichier .idml

Figure 3: Télécharger un fichier modèle - Étape 2: Choisir un fichier .idml.

Après avoir sélectionné le fichier via double clic, le nom de fichier apparaît dans le champ suivant de bouton »Choisir un fichier« (précédemment, »Aucun fichier est sélectionné.« pourrait être lu ici). Maintenant cliquez sur le bouton vert »Télécharger fichier modèle« (voir figure 4).

Télécharger le fichier selectionné

Figure 4: Télécharger un fichier modèle - Étape 3: Télécharger le fichier selectionné.

Pendant le téléchargement d'un fichier, vous verrez une barre verte qui affiche la progression du chargement (voir figure 5). Ce processus peut prendre quelques secondes.

Barre de progression verte pendant le chargement du fichier

Figure 5: Barre de progression verte pendant le chargement du fichier.

Après le téléchargement réussi du fichier modèle, vous arrivez à la "Gestion de Configuration" (coté droite), où vous avez la possibilité de modifier vos configurations (voir figure 6). Pour plus des détails, voir sous 2. Modification d'une configuration.

La Gestion de Configuration

Figure 6: La Gestion de Configuration.

Sous »Les configurations disponibles:« (coté gauche) les configurations individuelles disponibles sont listées. Dans notre exemple, une seule configuration est disponible: IDML-XML - Nouvelle configuration pour Schematron.idml (voir figure 7).

La configuration disponible après la téléchargement du fichier modèle

Figure 7: La configuration disponible après la téléchargement du fichier modèle.

Dans le cas où vous avez déjà créé plusieurs configurations, cette liste déroulante contient tous; la dernière (actuelle) configuration apparaît au bas de la liste, cochée avec une marque de contrôle (voir figure 8).

La configuration actuelle peut être reconnue par une marque de contrôle

Figure 8: La configuration actuelle peut être reconnue par une marque de contrôle.

Le fichier modèle sélectionné a été analysé avec succès. Maintenant, la configuration nouvellement créée peut être modifiée.

Les parties et les options individuels pour modifier une configuration sont décrites en détail ci-après.

2. Modification d'une configuration

Sous l'option de menu »Configuration« une configuration précédemment créée pour vérifier les documents peut également être modifiée. Cela se produit dans ce qui précède "Gestion de Configuration" (voir figure 6).

La Gestion de Configuration pour InDesign se compose des onglets suivants:

  • Informations de Configuration
  • Règles pour la Structure de Document
  • Règles de Recherche
  • Transformation XML

Avant de pouvoir ajuster une configuration selon vos besoins, vous devez sélectionner une configuration dans la liste déroulante sous »Les configurations disponibles:« (cote gauche, voir aussi figure 8).

2.1 Informations de Configuration

Dans l'onglet Informations de Configuration sous l'option de menu »Configuration« les paramètres généraux pour une configuration peuvent être réalisés (voir figure 9).

Paramètres possibles dans l'onglet »Informations de Configuration«

Figure 9: Paramètres possibles dans l'onglet »Informations de Configuration«.

Ici, la configuration créée peut être renommée (champ de saisie »Nom de la configuration«) et décrit plus en détail (champ de saisie »Description«). D'une part, cela vous permet de mieux assigner une configuration à un projet. D'autre part, la configuration peut plus tard être localisée plus facilement si vous souhaitez créer plus d'une configuration.

NOTEZ S'IL VOUS PLAÎT: Le nom par défaut d'une configuration nouvellement créée se compose des mots "Nouvelle configuration pour" plus le nom du fichier téléchargé (y compris le format du fichier). Par defaut, le champ de saisie »Description« contient la phrase "Cette configuration est basée sur le fichier [nom du fichier modèle].". Vous pouvez supprimer les textes par défaut dans les deux champs de saisie et entrer d'autres textes (voir figure 10).

Modification du nom de configuration dans test-configuration1.idml

Figure 10: Modification du nom de configuration dans "test-configuration1.idml".

TIP: Dans le cas où vous créez également des configurations pour vérifier les documents Microsoft Word, laissez simplement l'extension de fichier .idml au nom du configurations InDesign et vice versa afin d'éviter toute confusion pour les documents portant le même nom.

En outre, le "gestionnaire de groupe" a le droit d'ajouter ainsi que de supprimer d'autres utilisateurs et gestionnaires. Les utilisateurs ne peuvent utiliser la configuration que pour la vérification des documents, alors que les gestionnaires peuvent également modifier les paramètres de la configuration ou la supprimer. Vous trouverez plus d'informations sur le concept "groupe" de data2check sous Partie générale: 2. Inscription.

REMARQUE: N'oubliez pas d'enregistrer la configuration après avoir effectué les réglages généraux!

2.2 Enregistrement et suppression d'une configuration

Tous les paramètres que vous avez effectués doivent être sauvegardés en cliquant sur le bouton »Enregistrer la configuration« au bas de chaque onglet.

REMARQUE: Sauvegardez toujours votre configuration avant de vérifier un document ou de créer et d'éditer un nouveau!

Une configuration existante peut être supprimée en cliquant sur le bouton »Supprimer la configuration« (voir figure 11).

REMARQUE: En conséquence, la configuration, y compris tous les paramètres, est supprimée en permanence et doit ensuite être créée et modifiée à nouveau afin de pouvoir le réutiliser sous sa forme originale!

Enregistrement ou suppression d'une configuration

Figure 11: Enregistrement ou suppression d'une configuration.

2.3 Règles pour la Structure de Document

Dans l'onglet Règles pour la Structure de Document sous l'option de menu »Configuration« tous les styles de paragraphe et de caractère créés dans le fichier modèle InDesign sont affichés. Ici, vous pouvez définir des règles concernant l'usage de ces styles au le document à vérifier.

Vous pouvez définir pour chaque style de paragraphe s'il a le statut d'un titre ou d'un paragraphe normal.

Chaque style de paragraphe créé dans le fichier modèle est répertorié individuellement avec ses options de réglage (voir figure 12).

Styles de paragraphe dans une configuration InDesign avec les paramètres possibles

Figure 12: Styles de paragraphe dans une configuration InDesign avec les paramètres possibles (présentation exemplaire).

Dans la liste déroulante à côté de »Fonction«, vous pouvez selectionner le paramètre requis pour chaque style de paragraphe. Dans cette liste les noms des styles de paragraphe individuels sont mis en évidence en caractères gras, par exemple "Style de paragraphe _list1". Les options suivantes sont disponibles:

  • Paragraphe normal: Un paragraphe standard sans une fonction structurante (p).
  • Niveau de la titre 1: Une titre avec une fonction structurante (h1).
    REMARQUE: La numérotation du niveau de la titre augmente constamment en fonction du niveau précédemment sélectionné pour un autre style de paragraphe! (Exemple: »Niveau de la titre 2« a été assigné pour le style de paragraphe A. Comme résultat, en dehors du titre 1 à 2, également le niveau 3 peut être attribué pour le style de paragraphe B, etc.)

Dans un souci d'exhaustivité, à la fin de l'onglet tous les styles de caractères créés dans le fichier modèle sont répertoriés sous les styles de paragraphe déjà décrits (»Les styles de caractères autorisés:«, voir figure 13).

Les styles de caractère créés dans le fichier modèle

Figure 13: Les styles de caractère créés dans le fichier modèle (présentation exemplaire).

REMARQUE: N'oubliez pas d'enregistrer la configuration après avoir défini les règles pour les styles de paragraphe!

2.4 Règles de Recherche

Dans l'onglet Règles de Recherche sous l'option du menu »Configuration«, pour des buts micro-typographiques, vous pouvez créer des règles de recherche pour certaines combinaisons de caractères apparaissant dans le document à vérifier. Dans le documnet de sortie InDesign, ces combinaisons de caractères seront marquées par des messages d'erreur (sous la forme des notes InDesign). Vous pouvez chercher des expressions régulières et des chaînes normales.

Vous pouvez créer n'importe quel nombre de règles de recherche pour le document à vérifier. Veuillez cliquer pour chaque nouvelle règle sur le bouton »Ajouter une nouvelle règle« (voir figure 14).

Création d'une nouvelle règle de recherche

Figure 14: Création d'une nouvelle règle de recherche.

Maintenant, un masque d'entrée apparaît où vous pouvez saisir votre terme de recherche dans le champ »Rechercher« (voir figure 15).

Entrer un terme de recherche

Figure 15: Entrer un terme de recherche (Remarque: Utilisez uniquement des caractères valides!).

TIP: Vous pouvez rechercher des mots simples, (plusieurs) des caractères espace, combinaisons de lettres (par exemple EUR), abréviations (par exemple p.ex.), groupes de mots et aussi pour les phrases complètes. Mais, un saut de ligne ne peut être inclus que dans la recherche sous la forme d'expressions régulières.

REMARQUE: En aucun cas, le champ »Rechercher« doit être laissé vide jusqu'à la configuration devient invalide et ne peut plus être sauvegardée! Si vous changez d'avis et que vous ne souhaitez pas créer une règle de recherche pour la configuration, cliquez sur le petit x sur le côté droit du masque d'entrée afin de supprimer la règle (voir figure 16).

Supprimer la règle de recherche

Figure 16: Supprimer la règle de recherche.

Éventuellement, vous pouvez activer la case à cocher »Expression régulière« si vous souhaitez que la chaîne de recherche soit interprétée comme une expression régulière (voir figure 17).

Traiter le terme de recherche comme expression régulière

Figure 17: Traiter le terme de recherche comme une expression régulière.

REMARQUE:N'oubliez pas d'enregistrer la configuration après avoir créée une nouvelle règle de recherche!

2.5 Transformation XML

Dans l'onglet Transformation XML sous l'option du menu »Configuration« la structure du document XML générée automatiquement peut être adaptée. Ce document XML est généré lorsque la vérification d'un document et apparaît parmi les résultats de vérification (Version XML du document, voir figure 20).

Liste des résultats après une vérification de document réussi

Figure 20: Liste des résultats après une vérification de document réussi.

Tous les styles de paragraphe et de caractère créés dans le fichier modèle InDesign ainsi que l'élément racine sont transformés en éléments XML. Ici, ces éléments peuvent être renommés ainsi, en partie, supprimés et déballés. Le résultat de cette transformation est un "XML brut" qui peut servir comme une base pour le traitement ultérieur du document vers d'autres formats de sortie, comme par exemple HTML et EPUB.

2.5.1 L'élément racine

L'élément racine est automatiquement généré et apparaît en premier dans la liste des éléments. En cliquant sur la liste déroulante vous pouvez sélectionner l'action »Renommer« et donner à l'élément un nom différent. Ensuite, un champ de saisie apparaît où vous pouvez entrer le nouveau nom d'élément.

REMARQUE: Le champ »Nouveau nom d'élément« ne doit pas être vide. L'entrée doit commencer par une lettre ou un trait de soulignement, sinon il est invalide et la configuration ne peut pas être enregistrée (voir figure 21).

Un nom d'élément invalide

Figure 21: Un nom d'élément invalide.

Veuillez sélectionner »Pas d'action« si l'élément racine ne doit pas être renommé dans le document XML.

2.5.2 Les styles de paragraphe et de caractère

Après l'élément racine, les noms des styles de paragraphe et de caractère créés dans le fichier modèle InDesign sont répertoriés par une ordre alphabétique. Chaque style correspond à un même élément nommé dans le fichier de sortie XML généré automatiquement. Les actions suivantes sont disponibles (voir figure 22):

Renommer, déballer ou supprimer un élément

Figure 22: Renommer, déballer ou supprimer un élément.

  • Pas d'action: L'élément n'est pas modifié dans le document XML.
  • Renommer: L'élément est renommé dans le document XML.
  • Déballer: L'élément est résolu dans le document XML, mais le contenu textuel est maintenu.
  • Supprimer: L'élément incluant son contenu est supprimé dans le document XML.

REMARQUE: Pour renommer les styles de paragraphe et de caractère, les mêmes règles s'appliquent que pour le renommage de l'élément racine (voir figure 21)!

2.5.3 Générer un élément parent

Pour la structuration du document XML généré automatiquement, une autre fonctionnalité est disponible: un soi-disant "élément conteneur" peut être généré afin de, par exemple, créer des structures de chapitres. Pour cette raison, les étapes suivantes doivent être menées:

  1. Dans l'onglet Règles pour la Structure de Document sous l'option du menu »Configuration« (voir sous 2.3 Règles pour la Structure de Document) vous donnez un style de paragraphe au statut d'un titre (Fonction -> Niveau de la titre 1, etc.) ou vous l'avez déjà fait.
  2. Ensuite, vous pouvez générer un élément parent pour ce style de paragraphe dans l'onglet Transformation XML en sélectionnant l'action »Renommer«. Maintenant, sous le champ de saisie »Nouveau nom d'élément« la case à cocher »Entourez d'élément conteneur« apparaît à côté du style de paragraphe respectif.
  3. En activant cette case à cocher, le champ de saisie »Élément entourant« apparaît où vous pouvez entrer le nom du nouvel élément (voir figure 23).

REMARQUE: Pour la nomination de l'élément conteneur, les mêmes règles s'appliquent que pour le renommage de l'élément racine (voir figure 21)!

Un élément parent peut être généré pour un élément avec l'état d'un titre

Figure 23: Un élément parent peut être généré pour un élément avec l'état d'un titre.

REMARQUE: N'oubliez pas d'enregistrer la configuration après avoir adapté les éléments pour la transformation XML!

Maintenant que vous avez modifié votre configuration, vous pouvez télécharger vos documents InDesign sous l'option de menu »Documents« et vérifiez-les en fonction de votre configuration. Comment vérifier un document est décrit en détail ci-dessous.

3. Vérification d'un document

Sous l'option de menu »Documents« vous pouvez vérifier les documents InDesign à l'aide d'une configuration précédemment créée (voir sous 1. Création d'une configuration et 2. Modification d'une configuration). Après l'achèvement d'une vérification, plusieurs documents de sortie sont disponibles qui peuvent être visualisés et traités ultérieurement. Ceux-ci incluent une version commentée du document vérifié, un document XML généré automatiquement ainsi qu'un rapport de vérification HTML (pour plus d'informations, voir sous 3.2 Les documents de sortie).

3.1 Le processus de vérification

En cliquant sur le bouton »Choisir un fichier« (voir figure 24), votre gestionnaire de fichiers s'ouvre, où vous pouvez sélectionner un document à vérifier (voir figure 25).

REMARQUE: Tous les formats des fichiers à télécharger doivent être compatibles XML. Cela signifie: veuillez ne chargez que les fichiers avec l'extension .idml pour Adobe InDesign!

Cliquez sur »Choisir un fichier« pour ouvrir le gestionnaire de fichiers

Figure 24: Chargement d'un document à vérifier - Étape 1: Cliquez sur »Choisir un fichier« pour ouvrir le gestionnaire de fichiers.

Choisissez un fichier .idml

Figure 25: Chargement d'un document à vérifier - Étape 2: Choisissez un fichier .idml.

Après avoir sélectionné un document à vérifier via un double-clic, toutes les configurations pour InDesign déjà créées apparaissent dans la liste déroulante suivante pour »Configuration«. La configuration créée le plus récemment apparaît toujours au bas de la liste. Veuillez sélectionner la configuration sur la base de laquelle le document précédemment sélectionné doit être vérifié (voir figure 26).

Les configurations disponibles après avoir sélectionné un fichier InDesign

Figure 26: Les configurations disponibles après avoir sélectionné un fichier InDesign (présentation exemplaire).

Après avoir sélectionné le document à vérifier et la configuration appropriée, veuillez cliquer sur le bouton vert »Téléchargez une fichier et commencer la vérification« afin de commencer le processus de vérification. Maintenant, vous verrez un symbole d'horloge qui affiche la progression de la vérification. Ce processus peut prendre quelques secondes (voir figure 27).

La vérification du document InDesign est en cours

Figure 27: La vérification du document InDesign est en cours.

Le document, que vous avez sélectionné, a été vérifié avec succès. Après l'achèvement de la vérification, vous pouvez voir les documents de sortie sur le côté droit (voir figure 20).

Des informations supplémentaires sur les documents de sortie individuels peuvent être trouvées en détail ci-après.

3.2 Les documents de sortie

Indépendamment du fait qu'une vérification a été "réussi" (aucune erreur trouvée) ou "pas réussi" (erreurs trouvées), toujours quatre documents de sortie sont affichés sous la forme de liens:

  • Version commentée du document: En suivant ce lien, un document de sortie InDesign est téléchargé. Cette copie exacte de votre document téléchargé à vérifier contient des "commentaires" sur les erreurs trouvées au paragraphe pertinent. Ces commentaires sont composés comme suit:

    1. La fonctionnalité Notes d'InDesign afin de marquer l'endroit où l'erreur s'est produite, y compris une description de l'erreur dans la note correspondante (voir figure 28).

      Note InDesign pour un message d'erreur

      Figure 28: Note InDesign pour un message d'erreur.

    2. Rapports de synthèse d'erreurs par cadre de texte ou autres objets de la page sous la forme de nouveaux cadres de texte (couleur de fond jaune) allongé sur un calque (layer) non imprimable (voir figure 29). Les nombres dans les crochets indiquent la fréquence de l'apparition de l'erreur individuelle.

      Vue d'ensemble du cadre avec une liste d'erreurs

      Figure 29: Vue d'ensemble du cadre avec une liste d'erreurs.

    3. Un rapport de synthèse pour l'ensemble du document sur la première page sous la forme d'un nouveau cadre de texte (couleur de fond jaune) allongé sur un calque (layer) non imprimable (voir figure 30). Les nombres dans les crochets indiquent la fréquence de l'apparition de l'erreur individuelle.

      Aperçu du document avec la liste complète des erreurs

      Figure 30: Aperçu du document avec la liste complète des erreurs.

    Avec l'aide de cette version commentée, vous pouvez visualiser directement toutes les erreurs de formatage dans le document InDesign, corrigez-les et, le cas échéant, téléchargez le document corrigé à nouveau pour une vérification.

  • Version XML du document: En suivant ce lien, un document XML généré automatiquement est téléchargé. Dans cette version XML de votre document à vérifier, tous les styles de paragraphe et de caractère ont été transformés en éléments XML (voir figure 31). Ces éléments pourraient être édités à l'avance dans l'onglet Transformation XML sous l'option du menu »Configuration« (voir sous 2.5 Transformation XML). Ce "XML brut" peut servir de base à un traitement ultérieur dans d'autres formats de sortie, comme par HTML, EPUB, etc.

    La version XML du document à vérifier

    Figure 31: La version XML du document à vérifier (extrait).

  • Rapport de vérification formaté: En suivant ce lien, un résumé des erreurs trouvées lors de la vérification du document et des messages d'erreur est téléchargé en HTML (voir figure 32). Avec l'aide de ce rapport de vérification, vous obtenez un aperçu initial de l'étendue et de la gravité des erreurs dans le document InDesign.

    Le rapport de vérification formaté en HTML

    Figure 32: Le rapport de vérification formaté en HTML (extrait).

    De plus, vous pouvez voir directement les erreurs trouvées à l'aide d'une prévisualisation du navigateur. En cliquant sur la section »Détails«, toutes les erreurs sont répertoriées et peuvent être revues directement dans la version HTML de votre document lors du suivi du lien [Prévisualisation] à la fin de chaque point de liste (voir figure 33).

    La fonction de prévisualisation dans le rapport de vérification formaté

    Figure 33: La fonction de prévisualisation dans le rapport de vérification formaté.

  • Rapport de vérification en XML: En suivant ce lien, un rapport de vérification dans le format SVRL (Schematron Validation Report Language) est téléchargé (voir figure 34). Ce rapport peut être utilisé pour un traitement ultérieur avec XSLT ou XPath.

    Rrapport de vérification en SVRL

    Figure 34: Rrapport de vérification en SVRL (extrait).

4. L'historique des documents vérifiés

Sous l'option du menu »Documents« dans l'Historique des documents vérifiés (côté gauche) tous les vérifications déjà effectuées sont affichées par ordre chronologique et l'accès aux résultats individuels des vérifications est accordé. Donc, l'historique des documents vérifiés représente votre base de données personnelle.

Dans ce tableau, tous les vérifications précédents sont répertoriés, y compris l'heure de la vérification (»Date de vérification«), le nom du fichier à vérifier (»Fichier test«), le résultat de la vérification (coche verte (icône de coche) pour "vérification réussie et aucune erreur trouvée", épingle orange (icône d'épingle) pour "vérification réussie mais une erreur trouvée" et un flash rouge (icône de flash) pour "la vérification a échouée, e.g. en raison d'une erreur système") ainsi que la configuration utilisée pour la vérification individuelle (voir figure 35).

L'historique des documents vérifiés

Figure 35: L'historique des documents vérifiés.

En cliquant sur l'un des documents liés sous »Fichier test«, les documents de sortie appropriés apparaissent sur le côté droit et peuvent être visualisés comme décrit sous 3.2 Les documents de sortie (voir figure 36).

Liste des documents de sortie sur le côté droit

Figure 36: Liste des documents de sortie sur le côté droit.

Votre Historique des documents vérifiés peut également être trouvé sur la page de démarrage de data2check sous l'option de menu »Accueil« (voir sous 4.1 Accueil dans la partie générale de cette aide).

Copyright © 2017 data2check, tous droits résérvés

Conditions générales | Mentions légales | Avis de confidentalité